skip to Main Content

Le FCC La Joux, champion du Jura, monte en R3

Fcc La Joux A
Fcc La Joux A 20180506fcc

Ils l’ont fait ! A 5 journées de la fin du championnat, le FCC La Joux est d’ores et déjà sacré champion du Jura de D1.

Les hommes de Benjamin Paget ont dominé la saison en championnat tout en réalisant un parcours exceptionnel en coupe de France. L’équipe évoluera au niveau Régional 3 (R3) lors de la saison prochaine, avec de nouveau de beaux défis à relever sur le stade de Mignovillard.

Retrouvez l’interview de Benjamin Paget dans « Le Progrès » du 9 mai :

La Joux, seul et large leader en D1, a officialisé sa montée le week-end dernier après son succès contre Crotenay (4-0). Une juste récompense pour un groupe travailleur et plein de qualités à en croire l’entraîneur Benjamin Paget.

— Quel est votre premier sentiment après cette montée en R3 ?

Forcément très très heureux pour tout le club de retrouver la R3. C’est beaucoup de joie et en plus on a mis la manière. On a été costauds. Les recrues ont amené pas mal de maturité et c’est ce qui a fait la différence sur la durée du championnat.

— Vous avez assuré la montée avant même la fin du championnat. Ça ajoute un plus ?

C’est vrai qu’on ne pensait pas que les poursuivants allaient lâcher comme ça. C’est d’autant plus valorisant pour ce qu’on a produit tout au long de l’année. Au final, on est champions à cinq journées de la fin.

— Vous avez réalisé un superbe parcours en coupe de France. Il a pesé dans votre bonne saison ?

C’est une certitude que ça a galvanisé l’équipe. Et ça a permis aussi de forger un groupe solide d’accélérer la cohésion de groupe. Tant mieux ! Le fait d’avoir réalisé un beau parcours en coupe de France n’est pas anodin dans notre situation en championnat aujourd’hui.

— Ça a été dur de composer avec votre statut de favori en championnat ?

On ne voulait pas se mettre la pression de vouloir monter à tout prix. On voulait vraiment l’évacuer, profiter des matches, et surtout avoir un projet de jeu. C’est important. Quand les gens viennent nous voir, ça joue bien, il y a du monde. C’est génial et valorisant pour Mignovillard.

— Comment vous avez construit votre groupe à l’intersaison ?

Il y avait des recrues qu’on avait ciblées. Des joueurs sont venus de Champagnole, de Frasne, de Château de Joux… Ça a fait une bonne cohésion. Après il fallait que je travaille dessus en sachant qu’il y avait déjà de la qualité dans le groupe. Mais je voulais impérativement augmenter le nombre de licenciés en seniors. Ça a bien pris tout de suite même si ça a été un gros boulot. À la fin de l’année, on va sortir avec 70 séances dans les jambes. Mais ça a payé.

— Vous vous attendiez à une telle domination en D1 ?

Je ne pensais pas une seule seconde finir avec 12 ou 15 points d’avance, surtout que je ne connaissais pas le District du Jura. On a eu un peu de réussite. Après, c’est un championnat homogène de la 2e à la 6e place, les équipes se battent entre elles presque chaque week-end. Du coup ils se neutralisaient et nous on accumulait vite des points.

— Cette équipe a le potentiel pour bien figurer en Régional 3 ?

Je connais bien la R3 pour y avoir joué. J’ai des joueurs qui ont aussi déjà évolué à ce niveau-là. Le groupe, en termes qualitatifs, a le potentiel pour aller en R3. Après il va y avoir une réforme avec un groupe qui va disparaître donc le niveau sera encore un peu plus relevé. Mais s’il y a le même investissement que cette année, sans être prétentieux… On ira avec nos moyens, notre projet de jeu avec lequel il faudra qu’on soit bien cohérent pour la R3. Ensuite on verra ce que ça donnera. On ne se mettra pas de pression, encore une fois.

— Des recrues sont envisagées ?

J’aimerais deux à trois arrivées pour étoffer l’effectif. Et je vais garder tout mon effectif, il n’y aura aucun départ. Donc je pense que ça devrait aller.

Propos recueillis par Baptiste PIERRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top