skip to Main Content

L’hommage de Mignovillard à Baptiste Chirié et Audrey Michelon

Hommage1
Hommage1 Drapeauxberne Voeux2019

Mercredi 9 janvier 2019, en milieu de matinée, un Mirage 2000 D de la base aérienne 133 de Nancy-Ochey s’est écrasé à Mignovillard. A son bord, le capitaine Baptiste Chirié et la lieutenant Audrey Michelon ont perdu la vie. Les Mignovillageois et Mignovillageoises leur ont rendu hommage en respectant une minute de silence lors de la cérémonie des vœux, en présence des autorités militaires. Les drapeaux sont mis en berne.

Hommage rendu par Florent Serrette, maire de Mignovillard, lors de la cérémonie des vœux

Notre commune est une nouvelle fois confrontée à une épreuve importante avec le crash d’un Mirage 2000 D, ce mercredi en milieu de matinée, sur le territoire de Mignovillard dans le secteur de Combe Roignaux et de l’Essart Bassand, non loin du Tir aux pigeons.

Dans le tumulte des derniers jours, j’ai souhaité que cette cérémonie des vœux soit maintenue et qu’elle soit un moment privilégié pour rendre un hommage simple et sincère, et se retrouver.

En cet instant, je pense au capitaine Baptiste CHIRIÉ et à la lieutenant Audrey MICHELON qui ont perdu la vie dans ce tragique accident, alors qu’ils effectuaient un vol d’entraînement à basse altitude depuis la base aérienne de Nancy-Ochey. Ils ont payé de leur vie leur engagement dans les forces armées, pour notre Nation. Ils ont été fauchés en pleine jeunesse. Ils avaient tous les deux 30 ans.

Je pense à leur famille, aux parents de la lieutenant MICHELON, à l’épouse et aux filles du capitaine CHIRIÉ qui vivent la brutalité et l’injustice d’une telle catastrophe. Je pense aussi à leurs frères d’armes de la base aérienne 133 qui sont durement éprouvés, comme ils l’ont malheureusement déjà été dans des circonstances similaires il y a 4 ans lors d’un crash en Espagne, et plus globalement à l’ensemble des forces armées.

Je veux ici exprimer mon émotion et celle, je le sais, de l’ensemble des Mignovillageoises et des Mignovillageois. Nous sommes solidaires et partageons la douleur des familles civiles et militaires d’Audrey MICHELON et Baptiste CHIRIÉ. Notre commune est un lieu de vie magnifique mais les premiers plissements du massif de la Haut-Joux ont accueilli mercredi la mort de ces deux militaires.

C’est une véritable épreuve et je veux témoigner aussi toute ma gratitude aux autorités civiles et surtout militaires qui se sont déployés à Mignovillard depuis plus de 2 jours pour rechercher, secourir, enquêter,

sécuriser. Des centaines de personnels de la gendarmerie, de l’armée, des sapeurs-pompiers, des équipes spécialisées, d’ici et d’ailleurs, ont convergé et effectuent un travail minutieux, rendu difficile par les conditions climatiques. Nous nous sommes efforcés, dans la mesure de nos moyens, de mettre à leur disposition les équipements publics et l’hospitalité qui sont les nôtres afin de faciliter leur travail.

Qu’il me soit permis, ce soir, de leur rendre l’hommage qu’ils méritent. Certaines équipes, militaires notamment, vont rester à Mignovillard plusieurs semaines pour sécuriser et dépolluer le site de l’accident afin de rendre à la nature sa quiétude. Le souvenir, lui, restera à jamais gravé sur les pages du livre qui façonne notre communauté humaine.

Aussi, pour honorer la mémoire et l’engagement du capitaine Baptiste CHIRIÉ et de la lieutenant Audrey MICHELON, je vous remercie d’observer une minute de silence.

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top